Publications GESS

Après GESS 2013 – numéro spécial dans la RFG : Performance et Hybridité

Les meilleures contributions de la première édition des journées GESS ont fait l’objet de deux dossiers spéciaux de la Revue Française de Gestion (RFG). Le numéro 247 de la RFG complète le premier dossier en abordant plus particulièrement le caractère hybride des entreprises revendiquant des missions sociales et solidaires, d’une part et une volonté de performance économique, d’autre part. Ce second dossier sur la gestion des entreprises sociales et solidaires ouvre la voie à la diffusion des travaux en sciences de gestion pour comprendre, décrire et questionner les organisations à visées sociales et solidaires. Quatre cas illustrent des problématiques liées au caractère hybride dans des contextes organisationnels et sectoriels très différents.

Dans un premier article, Kévin André étudie les modalités d’évaluation d’une entreprise sociale, Grameen Veolia Water. Ce travail entre en résonance avec le deuxième article qui prend la forme d’une étude de cas autour de l’impact social réalisée par Philippe Eynaud et Damien Mourey. Ces auteurs analysent le rôle des chiffres dans la construction identitaire de l’entreprise et dans les choix opérés par cette dernière.

Il ressort du troisième article, une recherche menée par Nathalie Lallemand-Stempak sur le cas d’une mutuelle d’assurance que la planification stratégique est un dispositif pertinent pour permettre à une organisation de maintenir son identité tout en s’adaptant aux évolutions de son environnement.

Enfin, la pression de l’environnement sur les organisations de l’économie sociale et solidaire et le risque d’isomorphisme est le point de départ de l’étude de cas de Florent Giordano, Joan Le Goff et Denis Malherbe. Qui dans ce 4e article répondent à la question : l’éthique mutualiste est-elle soluble dans le New Public Management ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *